The Fellowship Of The Weirds

18 septembre 2006

La suite des Yokaïs !

Tous ces différents petits peuples vivent en paix en marge de la population humaine. Ils forment une société cohérente, se marient, travaillent, et effrayent les humains.

Différentes histoires en découlèrent, de toutes sortes. En voici un exemple:
c'est l'histoire d'un jeune homme qui emménage dans une ancienne habitation, remplis de yokais. Ils décident de l'effrayer, afin qu'il quitte les lieux. Durant cent nuits, et cent jours, ils se déchaînent, lui montrant par exemple des têtes décapitées au petit matin, le feu ravageant tout autour de lui le midi, des monstres titanesques le menaçant le soir, et toutes autres sortes de réjouissance du même genre. Cependant, le jeune homme resta impassible pendant tout ce temps aux attaques. Le lendemain matin du centième jour, le chef des yokaïs se présente à l'humain, et s'incline devant le petit homme dont la volonté s'est montrée infaillible, lui promettant que plus aucun yokaï ne le dérangera jamais, ce dernier ayant prouvé sa valeur et sa force morale.



pour conclure, voici encore quelques images:

kappa_water_imp_1836
Estampe ancienne d'un kappa


kappa
Extrait de final fantasy 6 (si si)


petit_kappa
un dernier petit kappa!



1_7168_g882
Apparition d'un spectre yokaïs (il faut voir ces illustrations en vrai: celle-ci mesure plus d'un mètre cinquante)



1


Apparition d'un squelette géant



yokai
Affiche d'une exposition à Paris

Posté par Syanad à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 août 2006

Gribouillage

k2

J'ai été reprise d'une frénésie dessinatoire. Il faut être indulgent, ça fait longtemps que je n'avais pas dessiné! Pour ce dessin, j'ai été inspirée par la Messe en ut mineur K427 de Mozart.


Dessin et texte: Khira

Posté par Syanad.......

Posté par One ofthe weirds à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2006

Coeur de Loup

wolf_copie


chasca

Posté par One ofthe weirds à 17:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 juin 2006

On pense bien à eux!!!

A tous ses gens valeureux qui ont le courage d'affronter les examinateurs vicieux et sadiques sur les bords.
Ces grandes têtes aux grands coeurs! Disons leur un beau grand MERDE en ces temps difficiles !
chasyd

Ps: Merci Chasca! ^^

Posté par Syanad à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2006

Examince!

exam

Pas vraiment le temps de poster, nous voilà embarqués (pour 3 d'entre nous) dans deux semaines d'examen...
Please stand by...


dessin: chasca

Posté par One ofthe weirds à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 juin 2006

Voir le Japon et danser la carmagnole

num_riser0001_copie


texte et dessin: Chasca
dévoration d'encyclopédie: Padam

Posté par One ofthe weirds à 12:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2006

les yokaïs !

Les Yokaïs;

 

    Petites méchancetés folkloriques du Japon, les yokaïs vivent dans tous les lieux où les humains ne posent pas les yeux... On peut grossièrement les définir comme des créatures à l'allure effrayante entretenant une animosité particulière envers la race humaine.
    Les récits les concernants sont apparus après les grandes guerres du Japon, lorsque la paix s'est installée. Les histoires de Yokaïs se racontaient pour divertir et effrayer après une longue période de massacres sanglants.
    Il faut tout d'abord savoir qu'un objet, selon la croyance populaire japonaise, qui dépasse les 100 ans, acquiert une âme, une vie propre. Ainsi les objets du quotidiens peuvent devenir des yokaïs par leur grand âge. S'ils hantent les humains, c'est principalement pour se venger des hommes qui les ont abandonnés ou mal entretenus. Les objets animés ne sont qu'une partie de ces créatures. On en retrouve d'ailleurs aujourd'hui encore dans les mangas: On peut par exemple apercevoir dans "Le voyage de Chihiro", un lampadaire unijambiste qui sautille pour se déplacer et vient accueillir les visiteurs. C'est un yokaï que l'on retrouve couramment dans les estampes anciennes.

 

    On peut également trouver différents types de yokaïs qui n'ont jamais été des objets: des monstres aquatiques violeurs de demoiselles, jusqu'aux esprits fantomatiques. Voici les plus courants:
-Le peuple des rivières (nommés kappa) ne s'éloignant jamais des cours d'eau ou des marais. Le sommet de leur crâne est creux à la manière d'un bol et rempli d'eau. Cette eau leur confère des pouvoirs surnaturels, tant qu'ils ne la perdent pas d'une façon ou d'une autre. Leur apparence est celle d'une tortue humanoïde, de taille assez importante, portant quelques cheveux autour du crâne. Ce peuple a la réputation d'attirer les jeunes demoiselles dans les cours d'eau pour abuser d'elles. Nombres d'estampes les représentent.
-Dans un autre registre, plus amusant, le peuple des renards à grosses testicules. On aurait pu croire à une farce, mais il n'en est rien: ces créatures sont respectées pour leur ruse. Ils emploient notamment leurs attributs pour assommer les pauvres mortels qui s'égarent trop près de leurs villages. Ils les utilisent également à d'autres fins: pour la pêche, en les employant comme des filets, pour se protéger de la pluie en les rabattant au-dessus de leurs têtes...Leurs bourses font leur taille, et pouvent s'étirer si besoin est.
-les femmes au long cou: une personne à l'allure sinistre dont le cou peut s'allonger et s'étirer de façon surprenante, souvent dans le but d'effrayer les gens trop curieux...
-Et tout une panoplie de monstres difformes et polymorphes.


1_7168_g878
Les renards qui pêchent, puis qui se protegent de la pluie.


1_7168_g879
Extrait de l'estampe traitant des mariages entre yokaïs de différentes familles.


1_7168_g880
Extrait du défilé des yokaïs.

Posté par Syanad à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2006

Syanad va poster viiiiiite

1l
Voyons... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir poster d'interessant?...


2l
Mince, je crois me souvenir que Khira m'avait conseillé quelque chose... Et une date.


3l
MMMMMMERRRDDEEEUH! Les Yokaïs!!! Pour hier!!! Olalalaaaa!

Posté par Syanad à 13:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2006

Karaté Nac

karatelap_copie1


dessin: chasca
aucun animal n'a été maltraité durant la réalisation de ce dessin.

Posté par One ofthe weirds à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2006

Sushi story part#2

Comme promis, nous allons aborder aujourd'hui la difficile phase de la cuisson du riz.

    Le riz est la base inconditionnelle du sushi. De la réussite de sa cuisson dépend tout le reste. Si votre riz est trop cuit, vos sushi seront une infâme bouillie, s'il ne l'est pas assez, ils ne se tiendront pas. Au Japon, les apprentis itamaesan doivent faire la vaisselle pendant un an, avant d'avoir le droit de cuire le riz. Vous pouvez toujours vous astreindre à cette discipline si le coeur vous en dit!

 

dscn60842

    Le riz japonais est demi-rond et non déglacé. Il absorbe beaucoup moins d'eau que le riz long. Ne tentez pas de faire des sushi avec du riz basmati, le résultat serait catastrophique!

dscn6085

    Pour commencer, pesez 460g de riz, la quantité de riz cuit vous permettra de faire des sushi pour 4 personnes. Personnellement, j'enferme le riz dans un linge fin et propre plutôt que d'utiliser une passoire. Passez le sous l'eau claire jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule du riz soit parfaitement transparente. Laissez-le s'égoutter pendant une heure. Versez le dans un récipient possédant un couvercle bien ajusté et ajoutez 75cl d'eau froide. Couvrez, portez à ébullition et baissez à feu moyen. Laissez frémir 5mn. Réduisez à feu doux et laissez cuire encore 12 à 15mn. Otez le couvercle, couvrez avec un linge propre et laissez reposer 15mn.
    Pendant la cuisson du riz, mélangez les ingrédients de la sauce au vinaigre dans une casserole (5càs de vinaigre de riz, 1càs de mirin, 3càs de sucre, 2càs de sel) et faite chauffer à feu doux jusqu'à dissolution du sucre. Laissez refroidir.
    Dispersez le riz au fond d'un saladier évasé (en bois de préférence). Remuez délicatement avec la cuillère en bois pour détacher les grains, tout en incorporant la sauce au vinaigre. Le riz ne doit pas être trop humide. Eventez le riz jusqu'à ce qu'il atteigne la température ambiante (si vous êtes paresseux, vous pouver toujours le laisser refroidir tout seul). Conservez le dans le saladier couvert d'un linge humide pour qu'il ne sèche pas. Attention, le riz ne doit pas être utilisé au-delà d'une journée!

    A présent, si vous avez réussi votre riz, félicitations, vous allez pouvoir passer à l'étape suivante: la confection des sushi. Nous allons commencer aujourd'hui par les classiques nigiri-sushi, formés à la main.

dscn5958

    Comme vous le montre la photo ci-dessus (un peu floue!), le nigiri-sushi consiste en un petit pâté de riz oblong sur lequel on pose une tranche de viande, de poisson ou d'omelette. Quelle que soit la garniture que vous choississez, coupez la en tranches fines. La confection du sushi est très simple. Humidifiez vos mains pour que le riz ne colle pas. Formez un petit rouleau bien tassé avec un peu de riz. Mettez la garniture sur votre main gauche, enduisez la d'un peu de pâte de wasabi, posez le petit rouleau dessus et appuyez. Votre nigiri-sushi est prêt! Si vous avez peur que votre garniture ne tienne pas très bien sur le riz, vous pouvez confectionner de petits anneaux de sécurité avec du nori. Prenez pour cela une feuille d'algue séchée, passez la au-dessus d'une flamme, puis coupez de fines lanières. Faites un noeud autour du sushi. Celui-ci est à présent à toute épreuve!
    Il existe des nigiri-sushi "d'un genre et d'un style nouveau" comme disent les japonais. Ils ont des formes et des garnitures originales qui ont plus de chance de plaire à un palais très occidental!

dscn5957

    Ces sushi sont réalisés avec de petits moules. Vous pouvez recycler vos emporte-pièces à sablés si vous en avez! Il vous suffit de former des boulettes de riz, de les tasser dans les emporte-pièces passés à l'eau vinaigrée, puis de les démouler. Etalez un peu de wasabi sur le riz et laissez libre cours à votre imagination et à vos envies pour la garniture! Vous pouvez utiliser du jambon, du saucisson, des oeufs de caille, des petites saucisses etc. L'essentiel est que le résultat soit beau et bon!

Notre prochaine étape concernera les temari, les futomaki, les hosomaki et les oshi-sushi. Qui sont d'autres grands classiques, mais qui demandent un peu plus de temps et d'habilité.



Texte et photos: Khira

Posté par One ofthe weirds à 11:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]